<p> </p>

<h4><span style="color: #3366ff;"><strong>Grand succès populaire aux 20 km de Lausanne</strong></span></h4>

<p><span style="font-size: small;"><strong><em>A une année de leur 30<sup>e</sup> anniversaire, les 20 km de Lausanne étaient déjà à la fête samedi à Vidy et dans les rues de la ville. Participation record, ambiance d’exception et soleil étaient au rendez-vous. L’épreuve-phare est revenue à Allan Ndiwa (KEN) et Tsige Worku (ETH). Les 10 km ont été remportés par Ludivine Dufour (Boussens) et Martin Cox (GBR).</em></strong></span></p>

<p><span style="font-size: small;"> </span></p>

<p><span style="font-size: small;">18’253 amoureux de la course à pied ont pris part à la 29<sup>e</sup> édition de la traditionnelle course lausannoise. Jamais l’épreuve n’avait autant drainé les foules. Ils étaient plus de 3000 athlètes sur l’épreuve-titre, près de 6000 sur les 10 km, 5000 jeunes sur 4 km. Et près de 4000 enthousiastes ont participé aux 2 et 4 km « pour le plaisir », sympathique épreuve dont le succès ne cesse de croître. Tout au long de la journée, les alentours de la manifestation étaient noirs de monde, aussi côté spectateurs : les Lausannois se sont déplacés en nombre pour encourager les coureurs.</span></p>

<p><span style="font-size: small;"> </span></p>

<p><span style="font-size: small;"><strong>Domination africaine sur 20 km</strong></span></p>

<p><span style="font-size: small;">Suite à une minute de silence en mémoire de Juan-Antonio Samaranch, l’ancien Président du Comité international olympique et initiateur de la manifestation, l’épreuve-reine est partie sur les chapeaux de roues. Après quelques kilomètres déjà, un groupe d’une dizaine d’Africains des Hauts-Plateaux s’est détaché du peloton. Au final, c’est Allan Ndiwa (KEN), récent vainqueur du semi-marathon de Madrid, qui a remporté la course dans l’excellent temps de 1h00’49. Décroché dans les derniers kilomètres, le Lausannois d’adoption Tolossa Chengere (Epalinges/ETH) a tout essayé, mais n’a rien pu faire. La troisième place est revenue à Berhe Zeremariam (ERI). Adrian Jenny (Schmitten/FR) et Mike Aigroz (Château-d’Oex) finissent meilleurs Suisses, respectivement aux 10 et 12<sup>e</sup> place du général.</span></p>

<p><span style="font-size: small;">Chez les dames, Tsige Worku a fait une course en solitaire : « Je me suis retournée après 10 km, et je n’ai vu plus personne », a raconté l’Ethiopienne d’Echallens après sa victoire, toute d’aisance. Loise Kangogo (KEN) termine deuxième à quelques 30 secondes, devant Magali Di Marco Messmer (Troistorrents/VS), particulièrement rayonnante pour sa première participation sur l’épreuve-reine. Bien dans le coup dans les premiers kilomètres, Laura Hrebec (Glion) a dû laisser partir à mi-course, pour terminer finalement 4<sup>e</sup> à près de 3 minutes de la première.</span></p>

<p><span style="font-size: small;"> </span></p>

<p><span style="font-size: small;"><strong>Plus de 6000 coureurs sur 10 km</strong></span></p>

<p><span style="font-size: small;">Le peloton le plus fourni de la journée a de loin été celui des 10 km, dense de quelque 6000 participants. La victoire est revenue au spécialiste de course de montagne Martin Cox (Anzère/GBR), 10 secondes devant le détenteur du titre Stéphane Heiniger (Yverdon), 6 secondes devant Pierre Fournier (Sainte-Croix). Côté féminin, c’est la Vaudoise Ludivine Dufour (Boussens) qui a dominé la course, pour finir avec près d’une minute d’avance sur Catrin Jones (Lausanne) et deux minutes sur Carole von Kaenel (Thun). A relever dans la course féminine : l’exploit de l’espoir Tiffany Langel (La Sagne/NE), qui signe sa douzième victoire consécutive aux 20 km de Lausanne dans sa catégorie.</span></p>

<p><span style="font-size: small;"> </span></p>

<p><span style="font-size: small;"><strong>Intensité et émotions</strong></span></p>

<p><span style="font-size: small;">Si certains visages étaient tendus avant l’épreuve, et qu’on avait de la peine à distinguer rictus de souffrance et de jubilation pendant l’effort, dès la ligne d’arrivée, les sourires illuminaient tous les visages. Les yeux pétillants de joie et de fatigue, l’heure était au ravitaillement, aux retrouvailles, explications et autres partages fraternels. Qu’importe l’âge, le sexe, la provenance et le classement, à la fin, tout le monde récupère avec tout le monde. Moments communautaires qui se poursuivent sur la Place de Fête de Coubertin, où orchestres, jeux, démonstrations et autres stands permettent à tout un chacun de terminer en beauté les bons moments passés aux 20 km de Lausanne. Dans la convivialité et la bonne ambiance.</span></p>

<p><span style="font-size: small;"> </span></p>

<p><span style="font-size: small;">Les 20 km de Lausanne l’ont une nouvelle fois montré : quand l’athlétisme se transforme en fête populaire, la joie est de mise. La 29<sup>e</sup> édition a été superbe. La 30<sup>e</sup> promet d’être plus belle encore. Le Comité d’organisation a d’ores et déjà promis quelques surprises pour le jubilé de 2011...</span></p>

<p><span style="font-size: small;"> </span></p>

<p style="text-align: right;"><span style="font-size: small;">Lausanne, samedi 24 avril 2010</span></p>

<p style="text-align: left;"><span style="font-size: small;"><img title="Télécharger la version PDF" src="/cms/../images/pdf_ico.gif" alt="Télécharger la version PDF" width="18" height="18" border="0" /> <a title="Communiqué de presse n°3" href="/cms/images/stories/medias/2010/cp3_2010.pdf" target="_blank">Télécharger la version PDF [PDF 82ko]</a></span></p>

Please publish modules in offcanvas position.